image

Du 8 octobre 2014 au 12 janvier 2015 

L’exposition marque l’entrée dans les collections de 72 pièces données par l’artiste Samiro Yunoki au musée national des arts asiatiques - Guimet.

Elle reflète la variété de son œuvre qui allie savoir ancestral et vision moderne, tant dans les techniques et matériaux employés que dans les motifs décoratifs eux-mêmes.

Samiro Yunoki est né le 17 octobre 1922 à Tokyo dans le quartier de Tabata, très fréquenté par les artistes et les écrivains. Issu d’une famille d’artistes, il s’oriente naturellement vers des études d’histoire, d’art et d’esthétique au sein de l’université de Tokyo, malheureusement interrompues par la Seconde Guerre mondiale. Ce n’est qu’après la guerre, en 1946, que Samiro Yunoki, démobilisé,  rejoint le musée Ohara à Kurashiki dans la préfecture d’Okayama, lieu de naissance de son père et important centre de l’école Mingei (abréviation de minshuteki kogeï, signifiant « artisanat » ou « art populaire »). C’est à ce moment qu’il commence à s’intéresser au travail sur textiles de Keisuke Serizawa ainsi qu’au Kogei no michi (« techniques artisanales ») de Sôetsu Yanagi (1889-1961). Serizawa (1895-1984), avec ses amis potiers Hamada et Xawaï ainsi que et le graveur Munakata, fait partie des membres fondateurs du mouvement pour le renouveau de l’art populaire, animé par le pionnier Yanagi.

En savoir plus

Entrez dans les coulisses de l’exposition (Du 8 octobre 2014 au 12 janvier 2015) qui marque l’entrée dans les collections de 71 pièces données par l’artiste japonais Samiro Yunoki au musée national des arts asiatiques - Guimet.

Voir l’album photos

Photo : (c) MNAAG - MM / Octobre 2014

Il y a 145 ans, le 2 octobre 1869 naissait le Mahatma Gandhi.

En ce jour férié en Inde, le site Scroll.in a mis en ligne sa toute première interview filmée.

Voir la vidéo

Via Courrier International

Photo : DR

A l’occasion de l’exposition Hokusai au Grand Palais, libérez le samouraï qui sommeille en vous et découvrez les couleurs de votre clan …

Le musée national des arts asiatiques - Guimet est le samouraï Shimura Harunobu : “Il est admiré pour sa force ; sa renommée s’étend des neiges éternelles d’Hokkaido aux profondes forêts de Kyushu” :)

Et vous ?

EXPOSITION

L’Envol du dragon – Art royal du Vietnam

Du 9 juillet au 15 septembre 2014

Exposition temporaire. Dans le Vietnam traditionnel, le dragon occupe une place privilégiée au sein du bestiaire des animaux fabuleux.

Tout à la fois terrifiante et bénéfique, cette fascinante chimère manifeste le caractère dynamique de son rôle protecteur et bienfaisant par un aspect à la fois gesticulant et animé dont les artistes vietnamiens ont, durant des siècles, décrit les méandres.

Serpentiforme, le dragon participe du monde des eaux dont il est le gardien et le pourvoyeur. Détenteur des clés de la sécheresse ou de l’inondation, évoluant dans les mondes souterrains et les milieux aquatiques avec la même aisance que dans les nuées célestes, il est par essence versatile et capricieux.

Centrée sur cette chimère dont les représentations sont bientôt associées au Bouddhisme comme à l’image du souverain, l’exposition évoque une histoire millénaire, de l’âge du Bronze (milieu du premier millénaire avant notre ère) au crépuscule de la dernière dynastie royale des Nguyên (1802-1945), en réunissant une sélection inédite d’œuvres conservées au musée d’Histoire du Vietnam de Hanoi et au musée national des arts asiatiques – Guimet. Leur présentation permet d’évoquer les développements d’une iconographie très vite associée à la personne royale et à son prestige.

Inscrite dans le cadre de l’année France-Vietnam, Nam Viet Nam Phap 2013-2014, l’exposition « L’Envol du dragon – Art royal du Vietnam » bénéficie de prêts exceptionnels parmi lesquels figurent notamment certains des regalia les plus précieux de l’empire d’Annam (sceaux et décrets impériaux en or et en argent,…) présentés pour la première fois en dehors du Vietnam.

En savoir plus

On fête la musique !

Rendez-vous le 21 juin de 14h30 à 18h00, sur le parvis du musée national des arts asiatiques - Guimet et dans la Cour khmère.

Au programme :

14h30 : Rana Gorgani et Abbas Janessary : Danses et musiques iraniennes et afghanes.

15h15 : Duo jiuta sôkyoku – Akari Sagara-Igarashi (koto, chant) et Christophe Gaston (shakuhachi).

16h00 : Ensemble Yahyazadeh – Musique persane (Mazandaran).

17h00 : La voie du bambou – Ensemble de shakuhachi – Direction : Daniel Lifermann (10 musiciens environ)

Photo DR

Venez nombreux !

http://www.guimet.fr/fr/blog/la-breve/974-fete-de-la-musique-2014

Des koinobori « banderole de carpes » en Japonais hissés en face du Musée national des arts asiatiques - Guimet (MNAAG), place d’Iéna à Paris.

Ce sont des manches à air en forme de carpe appelée koï en Japonais.

Au Japon, un évènement a lieu chaque année autour de ces koinobori, on l’appelle la fête des enfants.

Leur origine viendrait d’une légende chinoise selon laquelle les carpes du fleuve jaune s’envoleraient vers le ciel en se transformant en dragons, après avoir remonté le fleuve. Cette histoire met en avant la persévérance des carpes qui remontent à contre-courant les rivières.

Le Musée national des arts asiatiques - Guimet (MNAAG) a hissé ces koinobori  en hommage à Georges Clemenceau qui en avait dans son jardin.

Venez découvrir d’autres aspects de la vie de Georges Clemenceau, cet homme qui a marqué l’Histoire, en visitant l’exposition qui lui est consacrée “Clemenceau, le Tigre et l’Asie” (du 12 mars au 16 juin 2014)

http://www.guimet.fr/fr/expositions/expositions-a-venir/la-tentation-de-lorient-georges-clemenceau-et-lasie

Photo : © MNAAG / MM – 2014

EXPOSITION

Clemenceau, le Tigre et l’Asie

Du 12 mars au 16 juin 2014 

L’exposition a reçu le «label Centenaire» de la Mission du centenaire de la Première guerre mondiale et fait partie du programme officiel commémoratif de l’État.

Surnommé «le Tigre» ou «le Tombeur de Ministère», statufié en Père la Victoire, Georges Clemenceau s’inscrit dans l’histoire et la mémoire nationale comme l’une des figures politiques les plus importantes de son temps. Celui qui ne fut pas seulement homme d’État et chef de guerre nourrissait une véritable passion pour l’Asie, ses arts, ses civilisations, ses religions. L’exposition présentée au musée national des arts asiatiques-Guimet sera consacrée à cet aspect méconnu de l’homme illustre, grand collectionneur d’objets asiatiques.

http://www.guimet.fr/fr/expositions/expositions-a-venir/la-tentation-de-lorient-georges-clemenceau-et-lasie

BONNE ANNÉE 2014 À TOUS !

Feu d’artifice sur le pont Ryôgoku
Série des Nouvelles estampes en perspective montrant le pont Ryôgoku, fin de l’ère Anei (1772-1781)
Toyoharu Utagawa (1735-1814) japonais ; peintre

(C) RMN-Grand Palais (musée Guimet, Paris) / Harry Bréjat
estampe nishike-e
Japon

Aujourd’hui l’actrice Gong Li‬ fête son 48 ème anniversaire !

Gong Li (巩俐, Gǒng Lì) est une actrice singapourienne née chinoise le 31 décembre 1965 à Shenyang, dans la province du Liaoning, en Chine.

Le musée Guimet vous invite à découvrir différentes personnalités d’Asie ainsi que des fêtes traditionnelles du continent asiatique. N’hésitez pas à nous faire part de vos expériences et vos personnalités préférées !

Gushan

Liu Haisu (1895-1994)
1931
huile sur toile
(C) Musée Guimet, Paris, Dist. RMN-Grand Palais / Benjamin Soligny / Raphaël Chipault
Section Chine du musée Guimet

Feuille d’album évoquant la vie et les métiers de la Corée Choson, vers 1880

Kisan (dit), Kim Chun-gun (19e siècle) Coréen ; peintre
19e siècle
Corée-du-Sud


(C) Musée Guimet, Paris, Dist. RMN-Grand Palais / Thierry Ollivier

Section Corée du musée Guimet

Album : scènes de la vie des lettrés

Un pèlerin sur un mulet traverse une passerelle suivi d’un serviteur

École chinoise
dynastie Qing (1644-1912)
encre de Chine, encre de couleur, peinture sur soie
Chine

(C) Musée Guimet, Paris, Dist. RMN-Grand Palais / Ghislain Vanneste

Section Chine du musée Guimet

Aujourd’hui ‪Psy‬ fête son 36 ème anniversaire !

Park Jae Sang est un chanteur, auteur-compositeur-interprète, rappeur et danseur sud-coréen. Connu pour sa carrière de chanteur, il est également populaire pour son sens de l’humour et ses concerts originaux.

En 2012, il sort la chanson Gangnam Style qui est un succès international sur le net, dont beaucoup de médias ont parlé. Avec son clip, il caricature le quartier le plus huppé de Séoul, Gangnam-gu. Le 23 octobre 2012, elle est la première chanson la plus écoutée du moment sur Deezer. Depuis sa mise en ligne sur YouTube le 15 juillet 2012, le clip vidéo a passé la barre du milliard de vues le 21 décembre 2012, sans compter les autres sites de vidéos qui diffusent également le clip. Celui-ci a atteint la première place dans le top 100 YouTube (pour les semaines du 28 août et du 4 septembre 2012) et l’est toujours. Au total, le nombre de visionnages tous supports et vidéos confondus sur le net du clip de la chanson a déjà dépassé la barre du milliard de vues en seulement quatre mois. Ce qui en fait, le 24 novembre 2012, la première vidéo du web la plus regardée de tous les temps et le plus grand phénomène musical mondial après l’album Thriller de Michael Jackson. Source

Le musée Guimet vous invite à découvrir différentes personnalités d’Asie ainsi que des fêtes traditionnelles du continent asiatique. N’hésitez pas à nous faire part de vos expériences et vos personnalités préférées !

Album Donovan : Histoire naturelle de la Chine : les insectes
Titre anglais : an epitome of the natural history of insects in China

Donovan Edward (1768-1837)
estampe coloriée
Paris, musée Guimet - musée national des Arts asiatiques
don P. Saintctavit, 1986


(C) RMN-Grand Palais (musée Guimet, Paris) / Jean-Gilles Berizzi

Section Chine du musée Guimet